Ma journée compliquée à Osaka 😥

Direction Osaka !

Je passe la journée à Osaka aujourd’hui, à seulement une demi-heure de Kyoto en train, c’est apparemment une ville à voir et qui est considérée comme la petite rebelle du Japon 😜 Et oui, à Osaka, ce sont des fous, ils traversent même quand le petit bonhomme est rouge !!

Arrivée dans la ville, mes premières impressions étaient qu’effectivement, la ville semblait moins aseptisée que Tokyo ou Kyoto. Les rues me semblent relativement plus « sales » (enfin, disons que la saleté est la même qu’en France donc en soit, ce n’est pas choquant 🙄) et les gens ont un look plus décontractés. Enfin, nous avons des filles en mini-short sous 30 degrés haha Ça faisait bizarre de revenir dans une grande ville après quelques jours à Kyoto du coup, l’esprit n’était plus vraiment à la zen attitude et la sérénité 😅

Je commence la journée par le château d’Osaka. Je n’ai fait que l’extérieur car comme je ne restais qu’une journée, je ne voulais pas perdre de temps (en plus, l’intérieur du château est un musée sur l’histoire d’Osaka, je n’étais pas d’humeur à me cultiver plus que ça 😏).

20170920_113423

À côté du château se trouvaient plusieurs petits stands de nourritures, dont des takoyakis ! J’en avais mangé la veille mais c’est vrai que c’est « bête » car c’est la spécialité d’Osaka alors j’aurais dû tester directement ici pour ma première fois 😄 Allez, c’est parti pour des petits takoyakis ! Pendant que je faisais la queue, je pouvais admirer comment ils étaient fait et ça demande quand même un certain savoir-faire 😳

Je pris ma petite assiette mais constata que tout les bancs étaient pris… Ça va être pratique ça ! Soudain, un groupe de Chinois se leva, ce qui libéra une dizaine de bancs ! Si c’est pas le destin ça 🤗 Je dégustais donc tranquillement ma petite assiette de takoyakis, qui était même meilleures que la veille, lorsqu’un Japonais vint me parler. À priori un backpacker aussi. Je n’avais pas vraiment envie de discuter (car il venait un peu de nul part, c’était trop bizarre en fait 😆) mais j’étais coincée avec mon assiette sur les jambes alors autant discuter un peu, ça me fait pratiquer mon anglais ! Au final, j’apprends qu’il habite près de Tokyo mais parcourt s’il tout le Japon. Il me demande de quel pays je viens, tout en ayant parié que j’étais américaine, ce n’est pas la première fois que l’on me dit, je dois avoir un accent bien ricain sans le savoir 😎 Bref, mes takoyakis finis, et un blanc s’installant dans la conversation, j’en profita pour m’esquiver. C’est amusant comment les gens viennent vers toi discuter quand tu es seule, même dans des situations qui ne prêtent pas forcément à la discussion 😁

En sortant de l’enceinte du château, je repéra un petit snack qui vendait des glaces. Desseeeeeert 😌 Ma gourmandise a eu raison de moi mais je regretta assez vite le choix de la glace, qui me dégoulinait sur les mains à cause de la chaleur 😖 Par contre, j’étais assise à la déguster à côté d’un musicien de rue qui jouait des musiques japonaises, c’était très sympa. En partant, je me suis rapprochée pour lui donner des sous et l’écouter de plus près. Je ne sais pas le nom de son instrument mais très très sympa !

20170920_122826

Direction ensuite le temple Shi Tennō-ji. Arrivée sur place, je me retrouva dans un espèce de marché…remplis de petits vieux ! Je crois me souvenir que mon guide disait que c’était un quartier plutôt âgé et pas très touristique, je détonais un peu du coup 😅 Bwof, tant pis, je commence à avoir l’habitude et les petits vieux ne me regardaient même pas en plus haha En chemin vers l’entrée du temple, je passe devant le stand d’un monsieur qui m’interpelle en anglais. Je m’approche et il me fît goûter ce qu’il vendait, un espèce de truc sec, j’essayais de trouver sur son stand ce que ça pouvait bien être mais pas moyen… Bon, je tente un croque dedans et c’était… plutôt pas top 💩 Le monsieur me demanda si j’étais américaine (décidément !), « No, no, I’m French« , « French ? Really ?! BONJOUR ! » 😂 Il m’offrit du coup son truc à manger mais en entier, il était assez grand le morceau en plus, je le remercia et m’éloigna avec cette chose dont je ne sais toujours pas à l’heure qu’il est ce que c’est 🙃 Il me lança un « I love you » pendant que je partais, ce qui me fit bien rire 😬 Je cacha son petit cadeau dans mon sac (vive les miettes en rentrant chez moi…) et me dirigea finalement vers le temple. Qui n’était pas top non plus à vrai dire 😌

Je me dirigea ensuite vers le quartier Shin sekai, le quartier un peu ancien d’Osaka où tu trouves les restos, les bars, bref de quoi faire la bamboula 😎 Ce quartier me rappela énormément le vieux Las Vegas, avec ses enseignes énormes mais surtout plus farfelues les unes que les autres et le côté un peu vieillot 😄 Là par contre, je l’ai eu ma dose de touristes ! Mais je peux comprendre, c’est vraiment un quartier à voir.

Puis, j’enchaîne avec le temple Nanba Yasaka Jinja, un temple plutôt original, avec sa tête de lion !!! Et effectivement,elle ne passe pas inaperçue, je ne m’attendais pas à ce qu’elle soit aussi imposante 😱 C’était une visite que j’avais repérée sur un blog de voyage et non dans mon précieux guide, comme quoi c’est quand même bien de regarder un peu partout quand on planifie son voyage !

20170920_142132

Petit moment de doute ensuite : je crois qu’il y avait des jardins à voir près du temple Shi Tennō-ji… Après confirmation sur ma petite fiche de planning de visites (on ne se moque pas !), effectivement j’ai expédié le temple tellement vite que j’en ai oublié les jardins Gokuraku Jodo ! J’étais tiraillée entre l’envie d’aller directement au quartier Dotonbori et rentrer ensuite tranquillement sur Kyoto (il était à peine 15h) ou aller voir les jardins pour ne pas regretter. Bon allez, quitte à être fatiguée en rentrant, autant y aller à fond ! C’était sans compter le « métro de l’impossible » !!!! Je ne sais pas comment je me suis débrouillée mais j’ai réussi à me perdre dans les couloirs du métro d’Osaka, à ne pas savoir si je rentrais ou sortais, à suivre des panneaux qui en fait n’étaient pas les bons et j’en passe… Du coup ma carte de transport déclenchait tout le temps la fermeture des portiques et je devais aller voir les agents pour comprendre pourquoi… J’ai demandé ma direction un millier de fois, j’avoue que ce passage a mis mon mental à l’epreuve ! Heureusement les Japonais sont extrêmement gentils et souriants sinon je crois que j’aurais littéralement fondu en larmes 😭 (Et oui, la fatigue commençait à prendre le dessus à ce stade du séjour et mon cerveau ne répondait plus !)

J’arrive finalement au quartier des petits vieux, je reconnais là ! Les jardins Gokuraju Jodo ont encore été une autre paire de manches à trouver car le panneau d’entrée était écrit en japonais seulement alors je n’ai pas compris tout de suite que j’étais au bon endroit… Il s’est avéré que les jardins étaient magnifiques et ont été le réconfort et la pause « verdure » dont j’avais grandement besoin… Je me pose sur un banc et respire enfin.

On finit ensuite la journée avec le quartier Dotonbori, LE quartier le plus connu d’Osaka, avec son enseigne du coureur sur fond bleu et sa ballade au fil de l’eau. Avant d’y arriver, mon super sens de l’orientation a encore fait des siennes et Google Maps s’y est aussi mis, comment te dire que j’avais juste envie de rentrer me cacher dans mon AirBnb 😩 Je finis par trouver le fameux panneau, quel soulagement ! En plus, il y avait un petit concert organisé, avec 3 Japonaises qui faisaient des petites chorégraphies et chantaient, vraiment rigolo ! Bon allez, je vais me balader tranquillement et oublier mes mésaventures, ce serait dommage de ne retenir que ça d’Osaka

Le quartier était vraiment animé, il était à peine 17h30 mais certains restaurants voyaient déjà des files d’attentes de plusieurs mètres devant leurs enseignes ! Je fais un petit tour en suivant l’eau pour finalement constater que l’endroit le plus vivant était le plus proche du panneau avec le coureur. Ça ne fait pas une si grande zone au final… Je marcha vers une rue parallèle pour prendre le métro, ah oui d’accord, Dotonbori c’est pas qu’au bord de l’eau, je me disais aussi 😏

Si le quartier Shin sekai me faisait penser au vieux Las Vegas, Dotonbori me faisait penser au nouveau 😄 Encore des enseignes aussi grandes, multicolores et lumineuses les unes que les autres, de la musique à gogo… J’avoue que si jusque là, voyager seule ne me derangeait pas, je me voyais bien passer la soirée ici entre potes 😎

Je pris enfin la route du retour pour Kyoto. Malgré cette dernière belle découverte, j’avais les batteries à plat et le moral qui ne suivait plus trop non plus. Arrivée dans la bouche de métro, je prends celui qui me ramène à la gare d’Osaka. Je me rends compte au bout de 3-4 stations que je suis trompée de sens… Allez calme toi Mimi, repars juste dans l’autre sens, tu as juste perdu une demi heure ! Arrivée à la gare d’Osaka, je me retrouve de nouveau dans cette fourmillière, c’est noir de monde, impossible de me concentrer pour savoir quel train je dois prendre.  Finalement, je me retrouve dans un train blindé de monde, je réussis à me trouver une place debout mais tenir une demi-heure comme ça, ouille. Pour finalement de nouveau me rendre compte que je m’étais trompé de train, c’est une blague !!!!! Gros craquage, je descends du train à l’arrêt suivant, retourne sur le quai d’en face qui me ramène à la gare Shin-Osaka, une autre gare où je peux prendre le Shinkansen qui me ramènera à Kyoto en 15 minutes. Bon cette fois-ci, je demande directement à un agent quel train prendre ! Arrivée dans le Shinkansen, je peux enfin me détendre. Attends, j’entends pas Kyoto dans les destinations… Ah si, ouf, c’est bon, je peux enfin rentrer ! Il était temps, ma batterie mobile venait de me lâcher et mon portable n’avait plus que 15% de batterie avant de s’éteindre à son tour… Ce soir là, j’étais un peu degoutée et déçue de mes bêtises. Ce fût la première fois du séjour que je réalisa ce que pouvait aussi représenter de partir seule : se débrouiller seule quand tu es en galère… 😞

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :