Une nuit chez des moines 🙏🏾 (Mont Koya)

Une expérience inoubliable de notre séjour au Japon fût de passer une nuit dans un temple au Mont Koya ! Si le trajet pour y arriver n’a pas été de tout repos, ça valait vraiment le déplacement 😊

Comment se rendre au Mont Koya ?

Depuis la gare d’Osaka, nous avons pris un train direction Gokurakubashi, avec un changement à la gare d’Hashimoto. Puis, pour atteindre Koya-san, un funiculaire vous attend à la gare de Gokurakubashi et vous emmène prendre un des bus qui desservent la majorité des temples. En effet, vous aurez un grand nombre de choix de temples pour passer la nuit à Koya-san, l’activité est finalement assez touristique !

Notre choix s’est porté sur le temple Eko-in, nous n’avons pas cherché longtemps car c’était le mieux noté sur Booking.com et en farfouillant les différents blogs, c’est le nom qui revenait le plus souvent.

Le personnel de l’établissement nous a très bien accueilli et parlait avec un anglais parfait. Le check-in se fait de façon très simple, pas de moines à l’horizon mais on nous amène nos bagages dans notre chambre et on nous brief sur le déroulé de notre séjour : dîner servi à 17h30, visite de nuit dans le cimetière Okuno-in (à réserver en amont), cérémonie du matin des moines à 6h30 le lendemain suivie de la cérémonie du feu, petit-déjeuner. Un programme plutôt sympa 😊

Comme nous sommes arrivés en début d’après-midi, nous avons décidé de nous balader pour voir le cimetière de jour. Et nous avons bien fait car ce cimetière est le plus grand du Japon et il était vraiment magnifique.

En regardant un plan du Mont Koya, on se rend vite compte qu’il y a énormément de temples à visiter ! Comme nous n’avions plus beaucoup de temps avant le dîner, nous avons choisi de faire un tour au temple principal Kongobu-ji.

C’est parti ensuite pour une session « shopping » où on a été super étonnés de constater que notre petite virée spirituelle chez les moines est en fait très commercialisé, au vu des nombreux produits dérivés vendus dans les magasins (un porte-clé en forme de moine ça vous dit ? 😆). Bon, après on s’en doutait un peu mais tout de suite, on se sent bien touristes sur le coup 😂

Retour au temple, direction la salle de bains pour se débarbouiller… Haha vous y avez cru, hein ?!? 😁 Chez les moines, c’est toilettes communes et onsen en guise de douche. Pour rappel, les onsen sont des bains publics dans lesquels les Japonais se lavent et se baignent… TOUT NUS !!! 😲 Autant vous dire que, grosse pudique que je suis, j’ai mis un moment avant de me décider à y aller mais le trajet infiniment long et transpirant pour monter à Koya-san rendait la douche inévitable 😅 Heureusement, dans le onsen femmes, il n’y avait qu’une personne et elle était trop occupée à se nettoyer elle-même pour mater mes petites fesses 😂🍑

L’étape onsen étant passée, on se met en yukata pour attendre le dîner. Enfin, on essaye parce que j’avais cru me souvenir que le yukata se noue d’une certaine façon et différemment selon si tu es une femme ou un homme… Bon, on a fait ça un peu à l’arrache finalement 😅

Arrive le dîner servi sur des petits plateaux rouges. Dîner végétarien en l’occurrence, je n’ai pas spécialement aimé mais c’était rigolo de se dire « Je mange comme les moines » 😆

On se rhabille pour la visite du cimetière qui va bientôt commencer ! Elle est encadrée par un moine qui nous explique (en anglais bien sûr) comment les moines voient la vie, leurs croyances, des histoires, anecdotes sur le cimetière… une super visite qu’on a pas vu passer ! J’ai trouvé la philosophie des moines vraiment intéressante et sereine, un moment de prière devant le temple du cimetière nous est même proposé, un moment vraiment spirituel (bon ok, on était entourés par 30 autres touristes et on comprenait rien mais passons 😂).

La cérémonie du matin des moines commence à 6h30 le lendemain, nous nous mettons à genoux et les observons sans dire un mot. Je n’avais jamais entendu des chants de moines, enfin « chant » est un grand mot, je dirais plutôt « sons grave ». Mais même sans comprendre ce qu’ils disaient, l’atmosphère était très sereine et spirituel. J’avoue qu’à plusieurs moments, j’avais très mal aux jambes, rester à genoux pendant une heure est assez compliqué pour moi 😅 Mais on prend sur soi car on ne veut pas déranger les moines ! Vint ensuite la cérémonie du feu où un moine va brûler des prières qu’on pouvait leur donner la veille. Assez impressionnant, surtout avec le feu qui jaillit devant lui !

On finit le séjour au Mont Koya par un petit-déjeuner qui nous attend directement dans notre chambre. Je l’ai trouvé assez similaire au dîner de la veille, ne vous attendez pas à des croissants et un café haha On plie bagages et on quitte le temple, direction l’arrêt de bus pour repartir vers la gare de Koya-san.

L’expérience au Mont Koya a vraiment été un super moment, original et inoubliable. J’ai adoré la visite du cimetière et écouter le moine nous expliquer leur philosophie et la nuit dans le temple restera dans mes souvenirs les plus sympa au Japon. Tout petit point négatif toutefois pour le côté assez touristique de l’expérience, qui nous ramène à notre condition de gros touristes « vaches laitières » parfois 😅 Si vous recherchez une grande expérience spirituelle, ce n’est pas vraiment au Mont Koya que vous la trouverez mais pour ma part, j’ai quand même bien aimé 😉

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :